Strumenti personali
Tu sei qui: Portale Articoli, libri e interviste - Articles, books and interviews Subjectivité post-moderne

Subjectivité post-moderne

Judith Revel - 16 giugno 2009 Je crois que l’on peut aujourd’hui, et depuis une trentaine d’années, parler d’une subjectivité post-moderne en rupture avec la manière dont la modernité a pensé le sujet – philosophique, politique, psychologique – qu’elle mettait en scène [...]


Je crois que l’on peut aujourd’hui, et depuis une trentaine d’années, parler d’une subjectivité post-moderne en rupture avec la manière dont la modernité a pensé le sujet – philosophique, politique, psychologique – qu’elle mettait en scène. Je vais donc essayer de montrer – hélas rapidement – l’une des facettes de ce passage, c’est-à-dire soutenir l’hypothèse suivante : à partir des années 1970, la pensée politique est le lieu d’une série de nouvelles analyses – au demeurant parfois fort divergentes – qui, tout en sentant la nécessité de redéfinir à la fois la nature des rapports de pouvoir et les modalités de leur application, les possibilités d’organisation sociale et les formes de résistance à l’assujettissement, se concentrent en réalité toutes sur une question d’autant plus forte qu’elle est ressentie comme nouvelle, celle des sujets politiques


Leggi tutto l'articolo Iconapdf.jpg



Questo documento è soggetto a una licenza Creative Commons

Azioni sul documento